L’Amitié et Fraternité

Découvrez le livre : 300 ans d’une loge maçonnique à Dunkerque, écrit par Jacques Foort

 

En 2021, nous célèbrerons trois siècles de Franc Maçonnerie en France.

En 1721 Dunkerque (Nord de la France) libérée du joug des anglais est devenue le refuge d’irlandais et d’écossais qui soutenaient la cause jacobite.

Ils créeront la première Loge en France « Amitié et Fraternité ». Elle deviendra la Loge mère de toutes les Loges dunkerquoise et essaimera à travers le monde.

L’histoire de l’Amitié et Fraternité est riche de ce passé, elle est faite de joie, de peine et d’espérance. En trois siècles d’histoire l’Amitié et Fraternité a connu les guerres, révolution, destruction, mais il y a toujours eu des Francs Maçons pour la faire renaître et continuer cette chaîne d’union.

Ce site web a pour but de réunir les Francs Maçons comme les passionnés d’histoire dans le monde, avec pour objectif de collecter et rassembler ce qui est épars.

Si vous avez connaissance d’informations, objets, relatifs à l’histoire d’Amitié et Fraternité, merci de nous contacter.

Loge primitive ou première, créée dans le département maritime

de la Flandre Française…

9

De 1721

La loge Amiité et Fraternité a été créé le 13 octobre 1721.
9

à aujourd'hui

Les F:. perpetuent la tradition rue Anatole France 59240 Dunkerque.

Préface du livre : 300 ans d’une loge maçonique à Dunkerque par le Docteur  Alain-Noël DUBART

Voilà un projet qui se concrétise heureusement : se pencher sur l’origine, sur l’histoire, et sur les Frères qui ont fait vivre L’Amitié et Fraternité depuis exactement trois siècles et comprendre enfin comment cette Loge s’est créée, quelles ont été ses difficultés, et comment, malgré les nombreux soubresauts de l’Histoire, elle s’est à chaque fois reconstruite au cœur de la Cité.

 Histoire quasi mythique s’il en est : dans cette région des Flandres maritimes il se disait que L’Amitié et Fraternité était l’une des plus anciennes Loges de France, mais cela n’était qu’un murmure, et peu de Frères y ajoutaient foi, chacun se disant que c’était une belle histoire inventée.

Jacques Foort s’est penché sur les archives, celles de la Grande Loge et celles du Grand Orient, et sur de nombreux autres documents, et d’un seul coup, une image surgit qui n’est plus celle des légendes, mais celle de l’existence d’une loge bien réelle avec ses Frères, nombreux, et dont beaucoup on t joué un rôle dans l’histoire de la Maçonnerie, dans celle de Dunkerque, et dont certains ont participé à l’Histoire de notre pays.

Une naissance probable en 1721, l’existence supposée d’une loge Jacobite ? ou Hanovrienne ? avant cette date, existence documentée à dater du 3 Juillet 1741, voilà de toutes façons qui suffit à faire de L’Amitié et Fraternité l’une des plus anciennes Loges continentales.

 Mais par delà cet aspect historique, c’est l’évolution de la Loge elle même qui est la plus intéressante : Loge de la Grande Loge initiale, travaillant au Rite Français, puis Loge du Grand Orient, Loge Chapitrale intégrée au Suprême Conseil de France en 1804, en même temps que basculant vers le Rite Écossais ancien et accepté au sein de la Grande Loge Générale Écossaise de France.

Évolution discontinue, avec des périodes de sommeil, puis des renaissances successives, la Loge s’est révélée semblable à cette ville de Dunkerque, maintes fois occupée, maintes fois détruite, et toujours et inlassablement se relevant pour se projeter à nouveau dans l’avenir, à l’image de son Carnaval qui l’emporte chaque année vers une nouvelle année.

 Jacques Foort nous fait aussi connaître les hommes qui ont fait vivre la Loge : marins, médecins, commerçants, militaires, notaires, etc… ce sont aussi les mêmes qui étaient les acteurs de la vie de la cité, poursuivant hors du Temple les travaux entrepris, et transformant la pensée en action.

À travers cette histoire, c’est tout un pan de la vie de notre Région qui retrouve ainsi ses couleurs. Qui savait qu’un Souverain Chapitre Rose+Croix a travaillé à Dunkerque dès 1743, qu’un Souverain Tribunal du 31ème degré y existait dès 1803 ? 

Jacques Foort nous fait connaître par le détail la vie de tous ceux qui l’ont écrit : Gustave Desmons, Jean-Marie Emmery Maire de Dunkerque, Jean-Baptiste Henry prêtre, Pierre Lhermite amiral, Ernest Riefenstahl compositeur (de la cantate à Jean Bart), de Jacques Six colonel, et de bien d’autres qui ont marqué la Franc-Maçonnerie et l’histoire de Dunkerque.

         Qu’il me soit permis de formuler ici deux souhaits :

  • La Franc-Maçonnerie régionale et la Grande Loge de France elle même, s’honoreraient de remettre en état la tombe de Jean-Marie Emmery.

  • Enfin 2021 devrait permettre de commémorer le tricentenaire de L’Amitié et Fraternité et de témoigner ainsi du rôle bienfaisant et de la permanence de l’action maçonnique dans la vie des Hommes et de leurs Cités.

Docteur Alain-Noël DUBART

  Ancien Grand Maître de la Grande Loge de France

2021 : Tricentenaire